Guide santé : les huiles essentielles de A à Z
BIENVENUE | AVERTISSEMENT | COMMENT SE SOIGNER | HE TOXIQUES/AUTORISEES | SYMPTOMES | PARTENAIRES
ACCUEIL                                 

- Nouveau site -

homeopathieL'homéopathie de A à Z

- A -

Achillée Millefeuille
Ail
Ajowan - Thym Indien
Aneth
Angélique
Armoise

- B -

Badiane - Anis étoilé
Basilic
Baume de Tolu
Baume du Pérou
Bay
Bay Saint Thomas - Bois d'Inde
Benjoin
Bergamote
Bois de Rose
Bouleau

- C -

Cade
Cajeput
Camomille Romaine et Allemande
Camphre
Cannelle
Cardamome
Carotte
Cèdre Atlas et Himalaya
Céleri
Christe Marine
Ciste Ladanifère
Citron
Citron vert
Citronnelle de Ceylan et de Java
Coriandre
Cubère
Cyprès
Cumin

- E -

Encens
Epinette
Estragon
Eucalyptus
Eucalyptus Citronné
Eucalyptus Cryptonifère
Eucalyptus Globuleux
Eucalyptus Mentholé
Eucalyptus Radié

- F -

Fenouil

- G -

Galangal
Gaulthérie
Gaulthérie Odorante
Genévrier
Genièvre
Géranium
Géranium Rosat
Gingembre
Girofle

- H -

Hélichryse d'Italie - L'Immortelle
Hysope

- I -

Inule

- J -

Jasmin

- K -

Katafray
Khella

- L -

Lantana
Laurier Noble
Lavande Vraie
Lavande Aspic
Lavandin Super
Ledum du Groenland
Lemon Grass
Lentisque Pistachier
Leptosperme Citronné
Livèche

- M -

Mandarine
Manuka
Marjolaine
Mélisse
Menthe Poivrée
Muscade
Myrrhe
Myrte

- N -

Nard Jatamansi
Néroli
Niaouli

- O -

Orange
Origan Compact

- P -

Palmarosa
Pamplemousse
Patchouli
Persil
Petit Grain Bigaradier
Pin
Poivre de la Jamaïque
Poivre noir

- R -

Ravensare
Ravintsare - Camphre de Madagascar
Romarin
Romarin Camphre
Romarin Cinéole
Rosalina
Rose - Roses de Damas

- S -

Santal - Santal Blanc - Bois de Santal
Sapin Baumier
Saro
Sarriette
Serpolet

- T -

Tagete
Tanaisie Annuelle
Tea Tree
Thuya
Thym

- V -

Vanille
Verbénone
Verveine Odorante
Verveine Yunnan
Vétiver
Violette

- X -

Xanthoxylum

- Y -

Ylang-Ylang


- Liens -

Huiles essentielles
Informatique
Creez votre blog

 


AVERTISSEMENT IMPORTANT CONCERNANT L’AROMATHERAPIE ET L’UTILISATION DES HUILES ESSENTIELLES



  • Les huiles essentielles ne guérissent pas le cancer, le sida et les autres maladies graves !

  • Les huiles essentielles ne sauraient en aucun cas se substituer à un traitement médical conventionnel. Elles le complètent et en améliore les effets. Si vous souffrez de maux inhabituels ou installés dans le temps, vous devez d’abord consulter un médecin qui est seul habilité à diagnostiquer la pathologie dont vous souffrez

  • Attention ! Trop de gens « étouffent » des symptômes d’alerte (fatigue, douleurs, asthme…) par l’automédication et tardent à aller voir un médecin qui diagnostique parfois une maladie grave qui aurait pu être repérée avant

  • Souvenez-vous de cela : aucune pathologie grave n’est théoriquement inguérissable. Seules les pathologies graves qu’on laisse traîner et s’installer peuvent devenir très dangereuses. Donc n’hésitez jamais à consulter un médecin avant d’entreprendre de vous soigner par l’automédication

  • De même trop de gens désespérés écoutent les vendeurs d’espoir qui leur promettent qu’ils vont guérir leur cancer avec des jus de fruits exotiques et des séances de yoga. Or l’automédication vient en complément des thérapies conventionnelles et JAMAIS en remplacement !

  • Les huiles essentielles sont des produits naturels extrêmement concentrés qui contiennent des produits actifs. Comme tout produit qui ont une action sur le corps, les huiles essentielles doivent donc être utilisés avec discernement et prudence.

  • Il est en effet hors de question d’utiliser n’importe quelle huile pour n’importe quoi et sous n’importe quel dosage : certaines huiles inoffensives vous provoqueront des aigreurs d’estomac en cas de surdosage, d’autres provoqueront une inversion d’effet, d’autres beaucoup plus agressives peuvent vous conduire directement à l’hôpital (voir la liste des huiles essentielles à manipuler avec prudence).

  • Les huiles essentielles contenant des principes actifs puissants, elles ne doivent pas être utilisées chez la femme enceinte (certaines huiles sont abortives à haute dose), le nourrisson (certaines huiles sont neurotoxiques à haute dose), le bébé et le très jeune enfant.

  • Les huiles essentielles sont interdites aux personnes épileptiques.

  • Dans tous les autres cas et sauf indications contraires, ne dosez jamais vos HE au-delà de 4% en usage externe (4 gouttes d’huiles essentielles pour 100 gouttes d’huile végétale)

Pour information

- 20 gouttes = environ 1 ml
- 100 gouttes = environ 5 ml ou 1 cuiller à café
- 1 cuiller à soupe = environ 20 ml

  • Sauf indications contraires, n’utilisez jamais les huiles essentielles pures sur la peau

  • Sauf indications contraires, n’utilisez pas les huiles essentielles en voie interne (capsules) mais uniquement en fomentation (application locale d’huile pure sur compresse imprégnée d’eau chaude), bain, huiles de massage (4% maximum).

  • Placez toujours vos huiles essentielles à l’abri de la lumière et hors de la portée des enfants.

  • Choisissez des huiles essentielles exclusivement BIO.

huiles essentielles
 
Attention !  Ce site est protégé par un copyright international valable dans toutes les langues et dans plus de 150 pays.
En conséquence, toute reproduction partielle ou non de tout ou partie de ces éléments est formellement interdite et fera systématiquement
l'objet d'un constat d'huissier et de poursuites. Vous pouvez vérifier la validité de ce copyright en cliquant sur le logo à gauche.
Design © 2004 Hersandesign pour kitgrafik Contenu © 2006 : www.huiles-essentielles-sante.com